Dans le CKM, lorsque tu t’entraînes, tu t’entraînes pour une chose : survivre dans la rue.